Smash – Définition

Dans le sport qu’est le tennis, il existe des éléments fondamentaux pour décrire certaines actions. Dans de dictionnaire du tennis, nous avons par exemple entrevu les définitions du revers, du coup droit ou encore de la faute directe. Aujourd’hui, nous allons nous attarder sur un autre terme essentiel avec la définition du smash au tennis.

La définition du smash

Le smash désigne un coup joué au-dessus de la tête du joueur avec un mouvement très similaire à celui du tennis.

En général, le smash se joue dans une configuration de volée, c’est à dire en étant au filet. Le smash doit être joué sur une balle suffisamment haute pour le joueur puisse rabattre la balle. Toutefois, le smash peut également être joué en fond de court, après avoir laissé la balle rebondir.

Sauf rares exceptions (comprenez ratages), le smash est un coup puissant et qui aboutit généralement en un coup gagnant. C’est d’ailleurs, avec le service, l’un des coups où la balle atteint des vitesses extrêmes, parfois à plus de 250km/h.

L’avantage stratégique du smash au tennis

Nous avons donc vu la définition du smash au tennis. Mais quel rôle ce coup joue-t-il dans la stratégie ?

En général, le smash est une réponse à un lob de l’adversaire ou bien à une balle défensive qui arbore une trajectoire de cloche. Si l’adversaire joue un lob trop court vers son adversaire monté au filet, il sera plus aisé pour ce dernier d’effectuer un smash et ainsi de remporter l’échange.

Comme nous l’avons vu tout à l’heure, le smash peut également se jouer en fond de court. C’est souvent le cas sur des lobs très proches de la ligne de fond de court et sous condition que le joueur à la volée ait eu le temps de se repositionner suffisamment vite.

Voilà, vous connaissez désormais la définition du smash au tennis.  Si vous souhaitez assouvir encore un peu votre soif de connaissance tennistique, consultez le glossaire du tennis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *