Revers – Définition

Dans ce dictionnaire du tennis, il y aura des définitions et explications de termes pour tous les goûts. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à un terme fondateur au tennis. C’est parti pour la définition du revers au tennis.

La définition du revers

Par définition, le revers est l’opposé du coup droit. En fait, un revers désigne simplement un geste où le bras du joueur va être orienté vers l’intérieur, là où il est orienté vers l’extérieur pendant un coup droit.

En toute logique, un joueur droitier va jouer son revers sur son côté gauche alors qu’un gaucher va jouer son revers sur son côté droit. Mais il existe quelques exceptions et cela dépend essentiellement de l’apprentissage. De fait, il existe même des joueurs droitiers qui jouent leur revers sur le côté droit. C’est notamment le cas du joueur espagnol Rafael Nadal.

Revers à une main ou revers à deux mains ?

Vous connaissiez déjà surement la définition du revers. Mais en regardant un peu le tennis, vous allez vite vous rendre compte qu’il existe deux grands types de revers : le revers à deux mains et le revers à une main. Alors, pourquoi n’existe-t-il pas une norme ?

En fait, l’apprentissage d’un type de revers dépend de beaucoup de facteurs et il est rare de voir des joueurs modifier leur type de revers. En réalité, chaque type de revers a ses avantages, mais le revers à deux mains reste majoritaire sur le circuit professionnel.

Les avantages du revers à une main

Le revers à une main, au-delà d’aborder une dimension parfois plus esthétique ou spectaculaire, permet d’aller chercher des balles plus loin du joueur qu’avec un revers à deux mains. En effet, grâce au revers à une main, le joueur développe une allonge supplémentaire grâce à la libération d’une main. Cette allonge « bonus » est idéale pour réaliser des passing shot compliqués par exemple.

Les avantages du revers à deux mains

Le revers à deux mains comporte son lot d’avantages. Le premier avantage de ce type de revers est le contrôle. En ayant ses deux mains disposées sur la raquette, le joueur s’assure un meilleur contrôle de la balle, notamment grâce à l’absorption du choc. C’est notamment utile pour gérer les services puissants et mieux rentrer dans l’échange.

Ensuite, le revers à deux mains permet de trouver des angles plus facilement qu’avec un revers à une main. Cela se ressent surtout sur des longs échanges en diagonale ou les revers à deux mains vont se roder et trouver des zones hors d’atteinte de l’adversaire.

Enfin, ce type de revers est plus facile à apprendre que le revers à une main et son temps de préparation réduit permet d’être plus réactif.

Voilà, vous connaissez désormais la définition du revers. Vous êtes également incollable sur les différences entre revers à une main et revers à deux mains.  Si vous souhaitez assouvir encore un peu votre soif de connaissance tennistique, consultez le glossaire du tennis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *