Jeu Blanc – Définition

Dans ce glossaire, nous essayons de vous faire comprendre le monde du tennis le plus simplement possible. Nous avons déjà abordé la notion de score et de son fonctionnement, notamment avec la définition de la balle de break ou encore la signification de l’égalité.
Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à un élément particulier du score avec la définition du jeu blanc au tennis.

Jeu Blanc : Définition

Au tennis, le jeu blanc désigne le fait qu’un joueur remporte un jeu sans avoir concédé un seul point durant le jeu. On peut aussi inverser le sens de cette définition du jeu blanc : il s’agit d’un jeu où un des joueurs n’a marqué aucun point.

Le plus souvent, les jeux blancs sont remportés sur le jeu de service du joueur n’ayant concédé aucun point. En effet, comme nous l’avions souligné dans la définition de la double faute, le service représente un coup avantageux qui permet de prendre l’avantage sur son adversaire dès le début du point.

La signification du break blanc

Vous savez désormais à quoi correspond un jeu blanc au tennis. Cependant, quand on parle de jeu blanc, il est aussi assez commun d’entendre le terme de « break blanc ».
Un break blanc signifie que le joueur remporte le jeu de service de son adversaire sans que ce dernier ait pu marquer le moindre point.

Voilà, vous connaissez maintenant la définition du jeu blanc au tennis.  Si vous souhaitez assouvir encore un peu votre soif de connaissance tennistique, consultez le glossaire du tennis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *